Cadets

La saison 2017 de la section Cadets

le mercredi 18 janvier

C’est au tour du Head Coach de la section Cadets, Jocelyn Gravier, de nous parler de ses joueurs et de la saison 2017…

1- Jocelyn, tu es le Head Coach des Cadets pour cette saison 2016-2017. Peux-tu commencer par te présenter ? Quel est ton parcours sportif et pro ? Pourquoi le coaching des Cadets?

Salut, je m’appelle donc Jocelyn, j’ai 24 ans. Je suis originaire de la ville du Havre.

Après l’obtention de mon Bac, je me suis dirigé vers la faculté des sciences du sports (STAPS) où j’ai effectué deux années, mais le fonctionnement de ce système scolaire ne me correspondait pas et j’ai donc pris une année de préparation au diplôme de coach sportif (diplôme que j’ai obtenu en juillet 2016). Depuis deux années, je suis employé du club des Léopards en tant que Head Coach et coach sportif. J’ai aussi la chance cette année de partager mon temps avec le préparateur physique des Dragons de Rouen (RHE76) pour y développer mon activité de coach sportif à destination d’athlètes de haut niveau.

Mon parcours sportif a débuté dans ma ville natale par différents sports collectifs comme le soccer et le basket. Ensuite j’ai eu la chance de découvrir le football et cela fait maintenant 7 ans que je le pratique. J’ai commencé ce sport chez les Salamandres du Havre puis j’ai migré vers le club des Léopards. La saison dernière a été pour moi une saison incroyable qui s’est terminée par un titre de vice-champion de France de D2, ce qui nous donne le droit en 2017 de participer au championnat Élite. Cette année va être une expérience hors du commun et j’ai vraiment hâte d’y être.

Travailler avec des cadets (U16) est pour moi une évidence, j’ai toujours adoré avoir ce contact si privilégié avec les ados, je trouve que cette période est la meilleure période de leur vie (moins pour les parents). En à peine une saison je peux voir changer une personne du tout au tout et savoir, sans prétention aucune, que quelque part j’y suis pour quelque chose est pour moi une forme de reconnaissance et de satisfaction. Nous (les coaches) leur apprenons des choses qui sans doute ont un impact aujourd’hui et qui leur serviront aussi pour leur vie future.

2- Profites-tu de l’assistance d’autres coaches pour entraîner les Cadets ?

Oui bien sûr ! On ne peut pas gérer efficacement une équipe si on est tout seul. Je suis accompagné cette saison de deux personnes, Kevin Michel (joueur comme moi en Séniors A) coordinateur défensif et coach position LB et Sullivan Dupont (Séniors A) assistant coach offensif, coach position RB et assistant coach de la team Féminines.

3- De quelle manière sont organisés et rythmés les entraînements des Cadets ?

Disons que mes plans d’entraînement se divisent en 5 grandes parties et cela est variable suivant la période de l’année :

1/ Coordination, routines (savoir courir, appréhender son corps dans l’espace, etc.) ce qui n’est pas toujours facile à cet âge

2/ Apprentissage du plaquage sécuritaire « hawk tackling » (pour tous et toutes)

3/ Drills par position

4/ Installation par escouade

5/ Opposition

4- Directeur de l’école Fangs and Claws et préparateur physique, peux-tu nous expliquer l’importance que tu accordes à la préparation physique ? Et qu’est-ce pour toi une bonne prépa physique ? Est-elle spécifique au football ? Change-t-elle en fonction du poste occupé ?

À ce niveau (U16) je fais en sorte que la partie physique soit ludique car la plupart des jeunes recherchent du fun, il faut donc savoir s’adapter au public que l’on reçoit. D’un point de vue plus général la préparation physique au sens large est pour moi la base de tout. Prenons un exemple flagrant. Si un WR ne sait pas courir correctement, il ne sera pas efficace pour faire un tracé et ainsi se démarquer pour recevoir la balle. Je tiens à préciser qu’il n’y a pas de recette miracle pour une bonne préparation physique. En tant que garant de ces joueurs j’aurais pleinement fais mon boulot si les joueurs que j’ai en charge ne se blessent pas pendant la saison. Ce travail est à la fois passionnant et lourd de responsabilités, je m’explique… Dans une équipe pro, personne ou presque ne viendra féliciter le préparateur si au cours d’une saison aucun joueur ne se blesse car c’est tout à fait normal. Mais, si au cours d’une saison beaucoup de joueurs sont blessés, l’entraîneur va automatiquement se tourner vers le préparateur pour rendre des comptes. Cela résume en quelques mots ma philosophie, une préparation physique est unique à chaque sport et joueur et doit être la plus spécifique possible, plus encore au football américain car il y a énormément de postes différents.

5- Selon toi, quelle sont les grandes spécificités du coaching ?

Patience, rigueur, travail, répétition, investissement, travail et… travail.

6- Comment a évolué la section sur les dernières années ? Avez-vous joué en championnat ?

Depuis que je suis à la tête de cette section, le bilan est positif, nous jouons en championnat et nous montrons de belles choses. De plus, depuis cette année j’ai 5 filles dans l’équipe, preuve que ce sport plait à tout le monde. En 2017, nous avons un effectif qui ne cesse d’augmenter de jour en jour (plus de 25 joueurs et joueuses) avec un bon groupe régulier et qui a envie de montrer de belles choses, j’ai aussi beaucoup de rookies (nouveaux) qui s’intègrent très vite et les « anciens » veillent à ce que tout le monde s’investisse dans cette équipe.

7- Quels objectifs as-tu pour tes joueurs cette année ?

L’objectif pour cette saison est d’avoir un bilan victoire/défaite équilibré. Si j’ai plus de victoires, c’est encore mieux ! N’oublions pas que la section U16 ne représente chez un joueur ou une joueuse que la 1re étape dans son parcours football. La priorité pour moi est de les former aux bases du football et à l’esprit de ce sport mais surtout de leur inculquer les fondamentaux sécuritaires, car si on leur apprend mal dès le début c’est ensuite très difficile de revenir sur les défauts.

8- S’il n’y en avait qu’un, quel serait le meilleur conseil que tu puisses prodiguer à un joueur cadet de foot US?

Le foot, c’est cool et tu repartiras avec des valeurs pour la vie (comme avec le rugby) et même si tu échoues tu te relèveras plus fort.

L’interview se termine. Le mot de la fin, Jocelyn ?

Je voudrais juste remercier le club des Léopards pour la confiance qu’il me donne, et cela à travers leurs représentants comme le président et le directeur sportif, je suis très reconnaissant de tout ce qu’ils ont fait pour moi et nous allons encore travailler dur pour amener le club le plus haut possible et surtout y rester !