Divers

Entretien avec Giovanni Nanguy

le mardi 01 juillet

 Entretien avec Giovanni Nanguy, 6 décembre 2013

·         Giovanni, tu as commencé à Rouen lorsque tu étais C2 (cadet 2ème année) puis J1 (junior 1ère année), as-tu une anecdote à nous raconter sur tes deux premières saisons aux Léopards ?

 *Alors petite anecdote… Oui c’était pendant ma première année, on devait faire un drill, on devait se jeter par terre, sur un sol nu, dur, avec des petits gravillons. Comme des joueurs avaient peur de le faire, le coach, Samy Covo, s’est lui-même jeté au sol et a mangé de la terre en s’écriant « hummmm c est bon ». Là, je me suis dit, wep,  je suis bien au bon endroit ! »

·         Tu as quitté le club de Rouen pour le pôle espoir d’Amiens, que peux-tu nous dire sur la différence de niveau entre le club des Léopards et celui des Spartiates d’Amiens à l’époque ? Qui t’a soutenu dans cette aventure ?

Effectivement à l’époque je débutais et je ne connaissais rien au foot. Quand je suis allé au pôle il y a tout de suite eu une différence en termes de technique, de qualité de jeu et de niveau physique. Je devais tout réapprendre et commencer la musculation qui n’était vraiment pas mon point favori. Ceci dit j’ai eu plein de personnes qui m’ont suivi et qui m’ont encouragé comme ma mère, mes potes des Léopards avec qui je suis toujours en contacte et que je vois régulièrement. Enfin je connaissais déjà des joueurs d’Amiens donc je ne pouvais que m’épanouir et me développer dans un climat stable.

·         Tu as eu l’ensemble de tes titres avec les Spartiates, quelle saison t’a le plus marqué ?

 *La saison qui m’a le plus marqué est celle où j’ai été double champion de France en section junior et en section élite avec l’équipe des Spartiates d’Amiens. La même année, je suis également passé en équipe de France senior. Enchaîner les deux la même année et changer de section, waow c’était le pied !

·         Bien entendu, ton parcours ne se résume pas totalement aux Spartiates, il y a aussi ton parcours international avec les équipes de France. Avant l’équipe senior tu as connu l’équipe de France junior, quels souvenirs en retiens-tu ?

 *le souvenir qui me reste encore dans la tête est la cérémonie d’ouverture du tournois, sachant que j’étais porte drapeau lors de ce match d’ouverture contre la team USA. Les supporters qui hurlaient, la fanfare, l’engouement des spectateurs et puis enfin les autographes que tu signes à la fin du match. Tu représentes quelque chose, une nation et les gens sont là pour te voir jouer. Même si on a perdu le match

j’ai réussi à jouer contre des athlètes qui évoluent maintenant en NFL comme David Wilson RB (running back / porteur de ballon) des Giants. Cependant je n’étais déçu d’avoir perdu contre eux. Je peux dire que ce fut la plus belle défaite de ma vie :-). J’espère retrouver ces sensations-là, samedi[i], et prendre du plaisir à jouer contre une autre sélection américaine.

·         Ton passage de l’équipe de France junior à l’équipe de France senior est une suite logique mais cela n’a pas été trop compliqué ?

 Non, étant donné que je connaissais déjà des joueurs, cependant il m’a fallu grandir, me prendre en main

·         Après une année en Allemagne (GFL2) loin de tes proches, te voilà de retour à Rouen. Le retour aux Léopards a-t-il été difficile ? Le club est en D3 (division 3), cela ne te fait pas peur ? Le club a-t-il changé depuis ton départ ?

 Non ça n’a pas été difficile, après une année loin de Rouen, j’ai retrouvé ma famille, ma copine, mes potes et ça fait du bien de rentrer à la maison. Étant donné que je joue en équipe de France je ne peux être licencié dans une équipe qui joue en D3, mais pourquoi pas si le club monte en D2. Oui le club changé, c’est une nouvelle organisation, un nouveau projet sportif. Il y a beaucoup d’ambition.

·         Te voilà donc le premier salarié des Léopards, quelle est ta mission au club ? Quels sont tes objectifs ?

 En étant salarié au club je souhaite valoriser le football américain, pour donner envie aux plus jeunes de pratiquer ce sport, je souhaite leur transmettre mon savoir et pouvoir donner peut-être a certain d’entre eux la chance d’être aiguillé comme je l’ai été.

·         Tu es à Rouen pour les trois prochaines années, tu vas préparer tes diplômes CQP, Certificats, DEJEPS , as-tu d’autres projets pour toi ?

 Je suis en train de passer mon permis. Je compte continuer mon parcours avec l’équipe de France.

·         Comment vois-tu le club à la fin de ton contrat ?

 J’espère que le club va continuer sur sa lancée, et gagner des titres.

·         Certains Léopards rêvent de te voir remettre le casque du club sur le terrain, ils devront donc attendre que le club passe en D2 ?

Pour l’instant, comme je l’ai dit, tant que je joue en équipe de France je ne peux pas être licencié dans un club qui est en D3, mais en effet, dans l’avenir s’il passe en D2 ce serait possible que je rejoue aux cotés des léopards.

·         Un petit message pour les futurs lecteurs ?

 A tous pour l’amour du football.


[i] Giovanni fait référence ici au match de l’équipe de France contre la Team USA EAGLES qui s’est déroulé samedi 7 décembre 2013, juste après cet entretien. Ce match international est un match de préparation pour l’équipe de France en vue des Championnats d’Europe en Autriche (30 mai – 7 juin 2014). L’équipe de France s’est imposée 36 à 7 face la sélection américaine.

À noter qu’en 2006 cette même équipe américaine, avait battu l’équipe de France. Les tricolores ont pris leur revanche dans un match qu’ils ont dominé de bout en bout, au plus grand bonheur des 6000 spectateurs présents dans l’enceinte du stade.