Cadets

Deuxième plateau cadets : encore une belle journée

le mardi 01 juillet

Il faisait bien frais au stade de la pomme d’Or de Caen quand les Léopards sont arrivés avec 30 minutes pour se préparer. Ce deuxième plateau voyait ainsi Spartiates et Conquérants comme adversaires des rouennais et il avait tout d’un piège. Si l’effectif rouennais est pléthorique, il ne faut surtout pas sous-estimer l’athlétisme de Caen et la technique d’Amiens et c’est ce que le coaching staff n’a cessé de répéter à nos jeunes Léopards, dont l’enthousiasme et le sérieux faisait plaisir à voir.

Le coup d’envoi est donné contre Caen et c’est par une passe incomplète que débute ce match. Une première course au centre est ensuite arrêtée par la ligne défensive caennaise. Alors que le punt se profilait, Brice faisait une jolie course extérieure pour le first down. Quelques actions plus tard, Kevin voyait un touchdown de 70 yards annulé pour holding. Si le score était encore vierge, l’ascendant était là. La vitesse rouennaise et les bons blocks font la différence et Kevin marque sur une nouvelle longue course extérieure. 7-0 Rouen !

De son côté la défense des Léopards étouffe  Caen, qui n’arrive pas à construire son jeu. Rouen continue sa  progression au sol et alors que Nicolas trouve ses coureurs en réception, les receveurs n’arrivent pas à garder le contrôle du ballon. Le QB rouennais est même intercepté suite à une erreur de positionnement des joueurs dans la formation offensive. Heureusement la défense tient et rend la balle à l’attaque.

Brice prend alors le ballon, échappe à deux placages et après quelques zig et zags parcourt 60 yards échouer sur les 4 yards de Caen. Nicolas gagne alors les derniers yards pour 7 autres points rouennais sous les acclamations des joueurs Léopards. 14-0

Le drive suivant, la défense repousse Caen à la suite d’un fumble bas-normand. Nous sommes en troisième  et 20 quand les Conquérants font une feinte sur un des coureurs sur laquelle tous les Léopards mordent, l’autre coureur caennais s’échappe le long de la touche pour 81 yards et un bon nombre de mauvais angles de poursuite. 14-7

La mi-temps est alors sifflée quelques actions plus tard.

C’est l’occasion de rappeler à nos jeunes pousses que rien n’est certain dans notre sport, que sans pénalités et erreurs de placement,  le score aurait dû être 21 à 0 et non 14 à 7. La domination rouennaise ne fait pas l’ombre d’un doute mais elle doit mieux se concrétiser.

La deuxième mi-temps connaît les mêmes errements aériens, la même constance au sol et la même efficacité défensive. Les deux équipes se neutralisent jusqu’au dernier drive rouennais qui avance grâce au duo Kevin/Brice et aux blocks de Matthias en fullback (qui aura été un joueur clé du backfield, un vrai travailleur de l’ombre).  Il reste 3 actions à jouer sur les 12 yards de Caen et trois passes sont appelées afin de pouvoir dire qu’un receveur a pu capter une balle. La première passe est incomplète. La deuxième également. C’est l’ultime action du match, et Nicolas se recule. Le bloc de la ligne est impeccable et Nicolas lance une belle spirale vers le bas qu’Azzedine capte en plongeant. Touchdown Rouen ! Et comme il y a deux semaines, sur la dernière action du match. Le score final de 21 à 7 reflète la domination rouennaise mais il n’y a pas lieu de se réjouir car il faut tout de suite enchaîner avec les Spartiates d’Amiens.

Les Spartiates auront rarement aussi bien porté ce nom. S’étant déplacés à 10 avec un joueur la main cassé, leur jeu en spread et read option va poser énormément de problèmes aux Léopards.  La défense n’arrive pas contenir un jeu sur les extérieurs, commet des erreurs de placement, craque sur des troisièmes et longues. Un peu impressionnés, peu habitués à être bousculés ainsi, ce match test est des plus formateurs. Le drive d’ouverture d’Amiens va ainsi durer plus de 10 minutes, soit la moitié de la première mi temps et les Spartiates finissent par marquer un touchdown qui n’augure rien de bon.

L’attaque prend enfin la balle et la puissance rouennaise parle. Brice esquive un premier joueur et se fraie un chemin dans le second rideau Spartiates pour un first down. L’action d’après amène un nouveau first down. Les Léopards en sont pas impressionnés et  profitent aussi du double plateau d’Amiens. Le jeu est physique, le LB #54 d’Amiens est partout et il intercepte Nicolas sur un tracé slant intérieur en 3ème et 15. Amiens reprend la balle et 2 minutes plus tard la mi-temps est sifflée.

Rouen n’aura eu la balle que cinq actions dans cette première partie de rencontre.  Les joueurs se regardent sur la touche avec de grands yeux. C’est ainsi que les équipes se forment. Le coaching staff redonne ses consignes et c’est à Rouen de reprendre la balle. Les 9 Léopards sortent alors les griffes. Gagnant un  first down en quatrième tentative, prolongeant au maximum les actions de par leurs blocs Yunus, Joshua, Orlando et Quentin (excellents dans leurs assignations) vont donner les centimètres et les micro-secondes nécessaires à nos porteurs de balles pour mettre à mal  la défense d’Amiens. Celle-ci  plie, plie et va finalement craquer sur une longue course de Brice. Nous sommes à 5 yards de l’en-but Spartiates et Nicolas, derrière ses bloqueurs, y entre victorieusement. Egalisation au premier drive qui fait exploser le banc rouennais. 7-7

La défense, Ouassim, Julien et Anis en tête, harcèle le QB d’Amiens. Thibaut et Seydou finissent les jeux tandis que Sofiane couvre parfaitement les receveurs visés. Elle force un punt d’Amiens et Rouen a de nouveau la balle. Et de nouveau le jeu de course amasse les yards. Thibaut, rentré en attaque, fait une magnifique réception en troisième down sur une belle passe de Nicolas. Il gagne le first down. Les jeux s’enchaînent en no huddle et Rouen s’approche à nouveau de la zone rouge d’Amiens. Thibault, à nouveau lui, fait une course décisive où il casse deux placages et est plaqué sur les quinze yards. Kevin prend alors la balle sur une pitch, repique derrière un bloc de Matthias, raffûte un défenseur et termine sa course faite en vitesse et en puissance dans la zone d’en but ! Les Léopards mènent pour la première fois du match !

Dans toute cette effervescence, le coach Mathieu Tortuyaux n’arrive même pas à entendre combien de temps il reste tant les rouennais sont libérés et crient « défense » à tue-tête. Il reste 4 jeux. Passe incomplète. Trois jeux : le QB court en extérieur et gagne le first down. Il ne reste que 2 jeux. Ouassim provoque alors un fumble du QB des Spartiates, recouvert par Julien mais une pénalité annule l’action. Toujours deux jeux à jouer. Le quarterback recule, cherche un receveur, est encerclé par la ligne défensive des Léopards mais lance une balle profonde vers un receveur..couvert par deux rouennais alors que la balle tombe à terre.

Un seul jeu. Amiens est sur ses 40 yards. La balle est mise en jeu la défense est en prevent, la ligne se disloque, le quarterback lance la balle, tout se fige… Et Rouen explose de joie !

Ca court, crie et saute partout. Tout n’est que joie et rire. Ce match fut intense de par son déroulement et de sa cohésion d’équipe. L’attaque a été là pour la défense et vice-versa quand chacun avait besoin de l’autre. Les joueurs cadets sont donc allés piocher en eux pour « arracher la victoire des mâchoires de la défaite » comme disent les analystes Outre-Atlantique après cette première mi-temps impeccable d’efficacité d’Amiens. La route est encore longue, il y a encore beaucoup de travail à faire mais cette pré saison sert aussi à forger une équipe.Et c’est dans ce genre de rencontre qu’un élan se crée, pour aller le plus loin possible.

Tout le club souhaite remercier les parents de Lucas, Hugo, Josha et Sacha pour être venus nous accompagner. Ces petits gestes sont ceux qui aident à construire de belles dynamiques.